Motifs

Motifs: indications de travail pour le praticien

Apprenez à être assis, tranquilles, à attendre que votre poussière soit retombée, et que votre air se soit éclairci. Attendez la profonde tranquillité. Alors commencez.

Par-dessus tout, allez lentement.

Développez une perception et une compréhension intuitive de chaque chose. Prêtez attention à toute chose, particulièrement aux petites. Changer les petites choses permet souvent de grandes améliorations.

Traitez chacun et chaque partie de chacun de la même manière. Chaque cellule du corps possède une conscience. Chaque minuscule structure du corps est un hologramme.

Plus nous focalisons notre conscience dans le présent, plus notre perception du temps ralentit, plus grande devient notre perception du mouvement crânien. Cela est une expansion de conscience, un «élargissement du moi». Dans cet état, vous voyez ce qui trouble chacun. Ne tentez même pas cela en état de conscience ordinaire.

La présence est beaucoup plus importante que la technique. Les débutants veulent apprendre toujours plus de techniques. Lorsque vous deviendrez un maître, une seule technique suffira.

C’est merveilleux de voir combien peu peut faire beaucoup.

Demandez la permission de toucher la tête du patient. Alors, placez vos mains et attendez. Attendez que la tête vous disent quoi faire. Si elle vous dit de ne rien faire, ne faites rien.

Vous ne pouvez pas aller trop profond, seulement trop vite.

Demandez de l’aide spirituelle après que vous avez fait de votre mieux. Lorsque vous ne savez pas quoi faire, allez boire une tasse de thé.

Méditez, vivez simplement, soyez en repos, et faites votre travail avec maîtrise.

Faites votre travail, puis retirez-vous.

Publié dans "Au coeur de l'écoute" / "The heart of listening"

#momentprésent #présence #méditation #écoute

Articles récents
Articles publiés
Tags
Pas encore de mots-clés.

© 2014 créé par Olivier Lelouch avec  Wix.com